Pas facile d’être une fille facile d’Anna Premoli

Mon résumé:

Jordan est une jolie jeune femme qui débarque à New York avec un projet en tête très précis. Persuadée qu’elle n’a pour elle que sa beauté, encore pour quelques années, elle est bien décidée à faire un mariage de raison. Son plan lui parait infaillible: en choisissant un riche médecin déjà divorcé plusieurs fois, elle pourra trouver un foyer stable qui la mettra à l’abri du besoin. C’est dans ce but qu’elle se fait engager comme serveuse dans le café qui fait face à un hôpital. L’endroit idéal pour rencontrer des médecins. Mais c’est sans compter le destin qui se charge bien souvent de contrarier les plans un peu trop parfaits: une appendicite, une facture médicale bien au-dessus des moyens de celle qui n’a qu’une maigre assurance, et voilà notre jolie serveuse dans une situation inconfortable. Rory est un interne urgentiste endetté et idéaliste qui ne croit pas au mariage, mais à la valeur du travail. Il est intimement persuadé qu’un couple ne peut fonctionner qu’à la condition que les deux partenaires aient le même bagage intellectuel.

Mais lorsque la serveuse du café d’en face s’effondre à ses pieds, victime d’une crise aiguë d’appendicite, c’est le début des embûches qui commence.

 

Mon avis:

Une romance fraîche et enlevée qui m’a beaucoup plu ! Les personnages sont bien travaillés. Jordan est un personnage à contre courant, qui assume son projet de mariage sans amour avec une candeur touchante. Sous des dehors de jolie écervelée, se cache une jeune femme qui manque cruellement de confiance en elle et en ses capacités. A la fois naïve et lucide, candide et désabusée, perdue dans une société où il est difficile de sortir son épingle du jeu quand on part de tout en bas, elle cherche un moyen comme un autre de survivre et d’assumer ses responsabilités, car la vie ne l’a pas épargnée, mais je ne veux pas tout dévoiler. C’est aussi un personnage lumineux, plein d’humour.

Rory est tout aussi convaincant : pétri de certitudes au départ, j’ai apprécié de suivre son évolution, voir certaines barrières tomber, d’autres résister. Il est la touche “ sérieuse” du livre, tout en étant capable de faire des folies, et de montrer une belle sensibilité.

Les personnages secondaires sont sympathiques et apportent des touches d’humour tout en aidant nos deux héros à avancer, avec eux ou malgré eux !

L’intrigue n’est pas forcément des plus complexes mais ce que je retiens c’est une réflexion sur des sujets tels que la réussite sociale, la confiance en soi, en l’autre. A travers cette jolie histoire et grâce à sa plume douce et dynamique, l’auteur nous pose la question de ce qui constitue réellement un couple: faut-il s’entendre, poursuivre les mêmes objectifs, être “assortis”, de même niveau social ou culturel… est-il question de désir, de respect, d’admiration… faut-il prendre soin de l’autre, le pousser à dépasser ses limites, être simplement à ses côtés ? Faites confiance à Anna Premoli pour vous dévoiler quelques réponses !

#Elise

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s