Le passageur, le coq et l’enfant

Le passageur, le coq et l’enfant

 

Auteur: cover-1710.jpgAndoryss

Nombre de pages: 283

Format: Papier

Maison d’édition: Lynks

Date de parution: 16 Mai 2018

Prix: 15€90 (Broché)

 

Résumé

Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère.
Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes.
Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie !

C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage…

Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

Extrait

La Dévoreuse se tient au centre du tourbillon. Ce ne sont plus des pleurs, ce sont des cris, des morceaux d’âmes que l’on arrache et qui produisent ce son. Dressée au milieu des ombres, la silhouette est un spasme de lumière qui se contorsionne dans le courant, comme si on le torturait. Je lutte comme un forcené pour l’atteindre et soudain je crève la bulle. Au centre du cyclone, le courant se meurt et disparaît pour rugir à l’extérieur de nous. La Dévoreuse est à deux pas de moi, et cette fois-ci, je la vois.

Avis

Avant toutes choses, je souhaite remercier les éditions Lynks de m’avoir confié cet ouvrage des plus étonnant. 

J’ai aimé me perdre dans ce livre, seul soucis c’est que je n’ai pas pu le lire d’une traite comme j’aurais souhaité le faire étant donner que c’est une histoire très prenante. Mais les aléas de la vie en ont décidé autrement, j’ai du le lire par petits épisodes, autant dire que cela est très frustrant surtout quand l’histoire vous plait et qu’elle est aussi intrigante que celle-ci. 

Malgré tout j’ai été plongé dans cet univers très atypique, un enfant que la vie n’a pas épargné, enfin un adolescent je dirais plus, se retrouve avec un don qu’il n’aurait jamais du avoir. Sa mère avait un don surnaturelle, elle aidé les âmes déchues à trouver leur chemin. Un bien triste don étant donné qu’elle peut y rester à tout moment si elle n’arrive pas à trouver l’âme qui à besoin de son aide. Normalement seule les femmes peuvent avoir ce don, simplement parce que seule les femmes, peuvent porter la vie et la mettre au monde, c’est leur corde de sécurité en quelque sorte entre les deux mondes. Seulement voila Matéo va se retrouver à être un passageur, un batelier comme le dit le mulo, celui qu’il appelle souvent mon fantôme. Il va devoir apprendre seul, le mulo va souvent lui venir en aide mais du monde des vivants il ne pourra compter que sur personne. 

On s’attache énormément au personnage de Matéo, ce jeune qui à du grandir sans sa mère, qui n’est pas accepté , ni même aimé par son père. Il peut compter sur l’amour de son frère et sa sœur, sur leur soutien et j’aime beaucoup ce lien qui les unit, en eux on voit bien ce que le mot famille veut dire. Ils ont peur pour les uns et les autres, sont prêt à tout pour pouvoir s’entraider, même si ils ne comprennent pas ce que Matéo traverse ils veulent à tout prix leur apporter leur aide et leur soutien. Son manque de confiance en lui fait qu’on s’attache encore plus à lui, malgré tout ce qui lui arrive il fait tout pour aider cette âme à prendre le chemin, à la faire passer dans l’autre monde pour qu’elle trouve la paix qu’elle mérite. 

J’aime beaucoup l’univers créé par l’auteur, pour ma part comme je crois à tout cela, je ne peux m’empêcher de me dire que  » et si c’était vrai » . Je pense que je me referai plaisir en relisant cette histoire, pour pouvoir vraiment l’apprécier à sa juste valeur et la lire comme il faut. En soi si possible d’une seule traite ^^. La plume de l’auteur m’a totalement conquise et aspiré dans cette oeuvre. J’ai aimé les descriptions faites comme il faut ni trop ni pas assez, juste ce qu’il faut. J’avais l’impression de voyager à travers le temps avec Matéo, de le suivre à travers Paris sur différentes époques. Le livre mais aussi en avant un message contre le racisme contre les gens du voyage, on ressent toute l’amertume que les gens peuvent avoir à leur égard et cela peut importe les époques malheureusement, que cela soit le Paris d’aujourd’hui, de demain ou de hier, c’est bien une chose qui n’a pas changé avec les années. Oui nous allons pour certains être un peu plus ouvert, mais beaucoup, comme beaucoup de chose reste assez fermé.

L’auteur à su faire découvrir à son lecteur toutes les informations comme ci il était Matéo. Je reste sans voix de ma lecture. Elle a été très puissante pour moi et la fin m’a arraché quelques larmes. J’ai aimé la délicatesse de la plume de l’auteur mais aussi cette puissance que l’auteur a su déverser dans son histoire, l’amour qu’il porte dans chaque scènes avec Matéo est un autre personnage ( sauf pour Karl c’est différent). Même la scène final avec son père nous laisse un goût de pardon, de je suis moi et puis c’est tout, tu m’acceptes ou pas mais je reste ici chez moi. C’est très puissant, on l’impression de ressentir tout les sentiments, toutes les émotions de Matéo. 

Je peux effectivement parler d’un gros coup de coeur pour cette histoire. Je ne voulais pas qu’elle s’arrête, j’aimerai vraiment une suite. Que va-t-il se passer pour Luisa? Et Matéo quel choix va-t-il devoir faire? Va-t-il réussir à venir en aider à toutes les âmes qui en ont besoin. Que va-t-il devenir? Tellement de questions qui me viennent que je ne peux pas toutes les coucher sur le papier. Pour moi ce livre est un très bel ouvrage, qui mérite d’être lu par le plus de personnes possible. Ce livre peut faire grandir son lecteur, peut lui apporter des choses sans même qu’il ne s’en rend compte. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s