Gros sur le coeur

Gros sur le coeur

téléchargement

Auteur: Ponte Carène
Nombre de pages: 247
Format de lecture: Papier
Maison d’édition: Michel Lafon
Date de parution: 15 Novembre 2018
Prix: 6€60 (Poche)
6€99 (Numérique)

Résumé

C’est l’histoire d’une adolescente sans doute un peu trop ronde, sans doute un peu trop fragile.
C’est l’histoire d’un nouveau lycée, des yeux qui dévisagent, des yeux qui jugent.
C’est l’histoire d’un professeur d’allemand qui séduit.
Mélissa, 17 ans, suit ses parents dans une nouvelle ville, un nouveau lycée.
Année de terminale sur la corde raide. Année charnière entre dégoût de soi, et renaissance.

Extrait

– Mais tu as vu sa dégaine aujourd’hui ? glousse une fille.
Je reconnaît la voix de Morgane. Instantanément, je retire ma main de la poignée. Comme si elle était devenue brûlante après avoir été chauffée à blanc au chalumeau.
– De qui tu parles ?
– De Mélissa Sac à gras ! Il faudrait que quelqu’un lui dise que plus personne ne s’habille comme ça. Et puis aussi qu’elle devrait arrêter le beurre. C’est très mauvais pour les hanches. Il ne faut pas qu’elle se plaigne après, la Grabeau, qu’on se moque d’elle.
Elle éclate de rire.
– Sac à gras, ça lui va bien, tu ne trouves pas ? poursuit-elle. Ce n’est pas très éloigné de son nom de famille mais c’est bien plus parlant. J’adore !
Ses mots me font l’effet d’une gifle.
Sac à gras.
Je les entends rire. Morgane semble très fière de sa trouvaille. Julie lui réponds qu’il faut absolument le dire aux autres.
Sac à gras. Sac à gras. Sac à gras.
Ça tourne en boucle dans ma tête. Titre d’une mélodie abjecte dont je suis le personnage central. Je suis tétanisée. Mes jambes me paraissent de plomb, comme ancrées dans le sol.

Avis

Dès le préface l’auteure met K.O son lecteur avec toutes ces vérités sur l’adolescent et l’adulte. Dès le début, on sait dans quoi elle veut nous embarquer. Dès les premières lignes, elles nous pousse à la réflexion.
J’ai de suite pu m’identifier à Mélissa. Le parent militaire qui au minimum tout les 2 ans et 9 mois peut être amené à déménager. Nouvelle maison, nouvel établissement scolaire, nouveau repère… Quand on est enfant c’est pas grave on s’y fait, mais quand cela arrive à la pré adolescence ou à l’adolescence, c’est tout de suite plus complexe. On se renferme sur nous même, on évolue différemment, on fait beaucoup trop attention aux regard des autres. De plus la société nous bourre tellement le crâne avec les magasines people que l’on s’identifie forcément à eux. On se complexe facilement, malheureusement à l’heure d’aujourd’hui ça touche aussi bien les adultes que les ados.
Ce livre met bien en avant la méchanceté des jeunes entre eux. Ce besoin de se sentir supérieur aux autres. En règle générale cela cache un mal être profond de la part de celui-ci, mais cela n’excuse pas la méchanceté dont il peut faire preuve. Le harcèlement scolaire occupe une grande place dans notre société. Depuis peu on commence à en parler mais cela reste encore tabou. Je trouve cela dommage. Cet ouvrage traite avec une grande vérité de ce sujet qui touche un trop grand nombre de personnes. Mais en plus de cela l’auteure nous parle aussi de l’abus de confiance, l’abus de pouvoir. Lorsque quelqu’un profite de votre faiblesse pour la tourner à son avantage.
Cet ouvrage nous montre bien à quel vitesses et avec quelle facilité le harcèlement rentre dans la vie d’une victime et comment on se sent vite démunie par rapport à cela. Il nous montre aussi comment celle-ci, dans un premier temps, essaie de se débrouiller seule. Par honte, on ne souhaite pas en parler, on part du principe que si on en parle pas, cela n’existe pas. A travers les mots de Mélissa, on ressent son manque total de confiance en elle. Cette auto critique qu’elle a à son égard est tout autant destructeur.
On sent la détresse et l’impuissance de sa mère face à la situation, au changement de comportement de sa fille qu’elle ne comprend pas. Mais à coté on ressent la colère, la souffrance qui habitent Mélissa. Je me suis tellement reconnu en elle, que cet ouvrage m’a fait verser plus d’une larme. Lorsque j’écris ces mots, j’ai encore les yeux humides et cette boules dans la gorge. Ce livre nous montre également qu’il ne faut pas toujours faire confiance. J’ai été totalement choquée par l’un des personnages, les gestes et comportement qu’il a eu avec elle. Je ne m’attendais pas à cela en plus du harcèlement scolaire. Mais à côté, j’ai été agréablement surprise par la rencontre de Greg.
Peu importe que l’on soit bourreau, victime ou neutre, on peut tous s’identifier à un personnage. Pour moi, vous l’aurez bien compris je pense, c’est Mel, même si contrairement à elle j’ai tout accusé sans rien faire. Ce livre nous montre clairement la dureté de notre société. Même s’il reste une oeuvre fictif, il est tout de même l’histoire de plusieurs personnes. Je trouve que l’auteure à su traiter de ce sujet avec beaucoup d’émotion et de sentiments. La plume de l’auteure est fluide, douce et puissante en plus d’être addictive. Elle nous attrape dans ses filets et vous garde jusqu’à la fin. Ce livre m’aura coûté une belle nuit blanche.
Je pense que ce livre devrait être lu par un maximum de jeune, mais aussi d’adulte. En temps que parents, on pense savoir ce qui est le mieux pour nos enfants. Seulement des fois on oublie de prendre en compte leur émotions, leurs sentiments, ce qu’ils veulent, ce qu’ils ont réellement besoin et leurs caractères aussi car chaque personnes est différentes.C’est à nous également de se tenir à l’écoute d’eux et de leurs montrer qu’ils ne sont pas aussi seuls qu’ils pensent.
Je peux dire que oui j’ai eu un gros coup de coeur. Un livre qui fait réfléchir pendant et après la lecture. Un livre et une plume qui rend 100% accro. Il me tarde de découvrir le prochain ouvrage de l’auteure.
Merci infiniment aux éditions Michel Lafon pour ce magnifique service presse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s