Il faut beaucoup d’homme pour faire une femme

Il faut beaucoup d’homme pour faire une femme

61v7V0CLPgL._SY346_.jpg

Auteurs: Veith Elise & Altman Anthony

Nombre de pages: 196

Format de lecture: Papier

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 7 Février 2019

Prix:  9€90 (Broché)

           2€99 (Numérique) 

 

Résumé

A l’approche de la quarantaine, Emmanuelle Pinson a tout pour être heureuse : un mari qui l’aime, une enfant qu’elle chérit, un job passionnant où elle s’investit beaucoup. Pourtant un sourd malaise la ronge depuis des années. Elle décide de partir seule en Thaïlande trois semaines pour faire le point. Et si à travers ce voyage, c’était à sa propre rencontre qu’elle partait ? Et si à travers les personnes croisant sa route et le journal qu’elle a décidé de tenir, elle s’aventurait vers la découverte d’une Emmanuelle dont elle ne soupçonnait pas même l’existence ? Avec ce roman entre développement personnel et feel good, Elise Veith et Antony Altman nous donnent à suivre le combat d’une femme moderne avec ses joies et ses drames, le courage d’un cheminement vers une vie plus authentique, jusque dans les replis les plus secrets de son cœur.

Extrait

Frank, j’ai essayé plusieurs fois de te parler. Je n’ai pas réussi. 
Je suis incapable de dire nous. J’ai mal au coeur. Tout ça pour ça. Pour en arriver là, complètement paumée en Thaïlande dans ce cadre de rêve, à essayer d’aligner sur mon journal des mots que je n’ai pas su te dire. Après le drame, c’est vrai, j’ai perdu pied.

Avis

J’ai découvert en plus de ce livre deux magnifique plumes. Ce livre fait à quatre mains est un vrai régale. Ce livre pousse vraiment à la réflexion, cette histoire prenante vous fera automatiquement vous remettre en question. Il nous pousse vraiment à réfléchir. De plus, comme je vous l’ai dit l’histoire est prenante mais elle en devient aussi très bouleversante par moment.

La mise en place de l’histoire est faite avec beaucoup de facilité, à aucun moment le lecteur ne se perd. Nous naviguons entre les périodes de bonheur et celle de « malheur » si je puis dire de notre personnage principale. Cela pourrait nous déboussoler de faire un voyage comme celui ci, mais non au contraire en apprenant le passé de celle-ci on comprend beaucoup mieux son présent et ses questionnements. C’est un vrai délice, les mots coulent simplement et doucement sur le lecteur. Les auteurs arrivent à faire en sorte que le lecteur se mette à la place d’Emmanuelle. De simple lecteur on se retrouve à être personnage principal de cette histoire, de son histoire. 

C’est avec un vrai plaisir que j’ai découvert cette histoire et ces auteurs. Je n’avais pas envie de quitter ce livre, je m’y sentais bien. C’est le genre de livre qui vous pousse à réfléchir pendant mais aussi après la lecture. C’est de simplement message de la vie qu’il nous  envoie mais que l’on a tendance à oublier. 

Merci aux auteurs pour m’avoir confié leur ouvrage qui mérite vraiment d’être découvert et lu à grand échelle. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s