L’ivresse des libellules

L’ivresse des libellules

 

Auteur: Manel Laure41Y4rDrLixL

Nombre de pages: 289

Format de lecture: Papier

Maison d’édition: Michel Lafon

Date de parution: 4 Avril 2019

Prix: 18€95 (Broché)

           7€99 (Numérique)

 

Résumé

Quatre couples d’amis dans la quarantaine décident de s’octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve.
Mais l’ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d’électricité. La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l’usure et à la routine qui guettent les amoureux quand s’invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu’était leur vie quand ils ne l’étaient pas encore…
Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l’implosion.

Extrait

Un jour, Alix était revenue de l’école en lui disant que les parents de sa copine Ilana allaient divorcer, parce qu’ils se disputaient tout le temps ; et elle avait ajouté quelque chose comme : « Ça ne risque pas de vous arriver, à vous : vous ne vous disputez jamais. » C’est vrai… mais ça ne fait pas tout. Il y a des couples qui sont en conflit permanent et qui s’aiment pourtant très fort (Sybil et Alex en sont une variété). Et il y a des couples qui ne se disputent pas (voire qui ne se parlent pas) mais qui ne s’entendent pas… Non-dits, rancunes sous-jacentes, absence de dialogue, silences, guerre froide… Elle n’acceptera jamais d’en arriver là.

Avis

J’ai découvert Laure Manel avec la Délicatesse du homard, puis la Mélancolie du kangourou. Deux magnifiques ouvrages que j’ai dévoré avec plaisir et beaucoup d’émotion. J’avoue que je m’attendais à retrouver ce genre de chose dans ce nouvel ouvrage. Là a été ma surprise quand j’ai découvert qu’il s’agissait de plusieurs couple, mais nous retrouvons la touche de Laure Manel de glissait des choses du quotidien. Les petits ou gros traquas que l’on peut retrouve nous aussi dans nos vies. Grâce à tout cela on s’identifie facilement aux personnages.

J’avoue avoir pris du temps pour lire ce livre car je n’y est pas retrouver la même chose que dans les deux premiers que j’avais lu. Sybil m’énervait tellement que je lui aurait bien donné des claques *rires*. Mais j’ai tout de même apprécié de retrouver la plume de Laure Manel qui est toujours aussi douce, puissante et pleine de sentiments ainsi que d’émotion. Je n’ai pas été aussi transporter que pour ses deux autres ouvrages, mais j’ai tout de même passé un agréable moment de détente. Je serai bien partie en vacances avec ces couples, dans cette sublime villa qui vendait du rêve. 

Si vous souhaitez quelques choses de différent, de rafraîchissant écris par Laure Manel alors fonçait. Si vous attendez comme moi à découvrir une nouvelle histoire dans le style de La Mélancolie du kangourou, alors je dirai attention. Nous ne suivons pas qu’un seul couple mais plusieurs, ce qui nous oblige à cerner plusieurs personnages totalement différents.  Mais vous arriverez forcément à vous identifier à l’un d’entre eux.

Je remercie énormément Camille des éditions Michel Lafon pour m’avoir confié ce sp et surtout pour la patience dont elle a fait preuve quand au délai de retour de ma chronique. 

#Papush

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s