Baliverne, d’Andrea Cecil

QresumeFuand un ado mène sur les routes normandes une sexagénaire lesbienne et un prêtre défroqué… Dans leurs vies rangées, le grand chambardement commence ! Dans cette fiction très contemporaine, humour et mensonges s’entrecroisent tout en finesse au fil des dialogues rythmés et modernes.

avis

Ce n’est pas le premier roman d’Andrea B. Cecil que je lis et j’ai été contente de retrouver sa plume dynamique. On y retrouve son thème de prédilection, à travers des personnages engagés dans la cause LGBT+.

Ce livre se lit très vite, il est entraînant, tant dans l’action que dans les dialogues. Pour autant, comme à chaque fois avec Andrea, il donne matière à réflexion. Dans ce roman, on retrouve donc des personnages atypiques dans la littérature, que ce soit par leur âge, leur passé ou leurs orientations. C’est agréable et original, ça change de ce que l’on peut lire habituellement.

Claudie, l’héroïne, pense vivre une retraite paisible, bercée par son train train, entre sa colocation et son amante cachée, mais c’est sans compter sur le passé qui refait surface de la plus étrange des manières: un ado qui surgit sans crier gare et lui demande l’asile. C’est le début d’une drôle d’aventure. Prendra-t-elle les bonnes décisions, elle qui n’a pas eu d’enfant ?

Une intrigue qui vous fera passer un bon moment de lecture ! #Elise

lienamazon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s