La liberté de nous aimer, Ninon Amey

Auteur : Ninon Amey

Edition : autoédition

Prix : 2.99 € en ebook  13.99€ en broché

Nombre de pages : 391 pages

Abigaïl, une jeune femme passionnée par les mots, décide de rentrer dans ce programme expérimental mis en place par la prison locale. Si cette expérience est pour elle l’opportunité de s’adonner à son amour de la prose, pour son correspondant, David, elle représente surtout une bouffée d’oxygène dans son quotidien morose. D’échanges timides en confidences intimes, un lien particulier va progressivement se tisser entre eux. L’une des règles du programme est pourtant claire : ils n’ont pas le droit de tomber amoureux.

Entre échange de lettres et d’emails, plongez au coeur d’un roman épistolaire moderne, dans lequel l’amitié, l’amour et la famille occupent une place centrale. 

Je découvre avec ce livre la plume de Ninon Amey. Un style fluide et très agréable, on sent que chaque mot est choisi, rien n’est laissé au hasard.

Moi qui adore les romans épistolaires, ne pouvais passer à côté de celui-ci. De plus, j’ai été assez intriguée par le thème : écrire à un prisonnier. J’avais déjà vu des reportage sur des américaines qui font ça, apparemment c’est plus répandu de l’autre côté de l’Atlantique qu’ici… et je trouvais ça vraiment intéressant car ça peut partir dans plein de directions et donner lieu à des situations insolites !

Je n’ai pas été déçue : dès le départ, l’auteure fait tomber quelques clichés que j’avais en tête sur les prisonniers, et j’ai trouvé ça bien tourné. Puis le reste du livre est tout aussi réussi, sans jamais tomber dans la facilité.

Les deux personnages principaux : Abigaël et David, sont bien décrits, avec chacun leur personnalité. Beaucoup de réserve pour l’une, un sens des responsabilités très développé pour l’autre. Des traits de caractère qui vont influencer leur correspondance de bien des manières.

Cette histoire est pleine de rebondissements, et c’est un tour de force de réussir à les faire passer uniquement par le biais de courriers et d’e-mails échangés. Plein d’émotions jalonnent ce roman que j’ai trouvé moderne et intrigant.

Un très joli moment de lecture que je recommande les yeux fermés !

#Elise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s