Dernière ambition, Mélinda Schlige

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est caracterisques.jpg

Auteur : Mélinda Schlige

Edition : autoédition

Prix : 2.99 € en ebook 8.50€ en broché

Nombre de pages : 209 pages

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resumef.jpg

Troisième publication de l’auteure, ce roman développe une intrigue tiré de la période de l’épuration, et se situe à l’aube d’internet, dans les arcanes d’une campagne municipale. Plusieurs générations s’y confrontent : un homme d’affaires trouble, son homme de main imprévisible, des sexagénaires hauts en couleur et des jeunes entreprenants.
Ce livre explore la vie d’une campagne municipale animée pendant les années 90, une période foisonnante. Les jeunes se cherchent, les anciens veulent laisser une ultime trace… Quelles rencontres vont être possibles ? Jusqu’à quel point vont-ils défendre leurs intérets ?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est avis.jpg

Tout d’abord, je tiens à remercier Mélinda Schlige pour sa confiance. Lorsqu’elle m’a proposé de chroniquer son roman, je me suis demandée si j’étais la mieux placée pour le faire : je n’ai pas l’habitude de lire de livre dont le thème central est la politique, mais connaissant son écriture ( voir ma chronique pour « Résurgences d’un cœur oublié » ), je me suis lancée, intriguée.

J’ai retrouvé la plume fine et affûtée de l’auteure, qui s’applique très bien à ce style de roman.

Il m’a fallu un peu de temps pour bien rentrer dans l’histoire : au départ, tout se met en place, on découvre les différents protagonistes, leurs vies, leurs ambitions, leur place dans la campagne municipale. C’est néanmoins un passage obligé pour bien comprendre l’intrigue. Car oui, il s’agit véritablement d’une intrigue, une sorte de puzzle qui se met progressivement en place, mêlant suspense, enjeux de pouvoir, passif plus ou moins présent, manigances, etc. Un portrait très humain de ce qui se joue lorsque l’on brigue un certain degré de pouvoir.

Une fois que tout es lancé, on se prend vite au jeu de ce récit à la « Baron Noir » (excellent série, d’ailleurs !). Chaque personnage a ses motivations. Toutes ne sont pas compatibles, qui fera des concessions ? Qui parviendra à ses fins ? Qui sera laissé pour compte ? Qui verra ses efforts couronnés de succès ? Jusqu’au bout, on espère, on doute. L’auteure parvient à maintenir le lecteur en haleine jusqu’aux derniers paragraphes. Les derniers chapitres sont d’ailleurs addictifs, tenant presque du thriller, donnant envie de tourner chaque page pour connaître l’aboutissement.

Bref, encore une belle découverte, qui sort des sentiers battus et nous ouvre les yeux sur les coulisses d’une élection, à quelques semaines de celles qui s’annoncent. Même si cela se passe dans les années 90, ce roman est tout à fait d’actualité !

#Elise

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est lienamazon.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s