Les amants du diable

 

caracterisques

 

Auteur : Stéphanie Jean-Louis

Nombre de pages : 273

Maison d’édition : auto-édition

Date de publication : 14 février 2020

Prix : 4,99 en ebook

 

mon resume

 

Comment vivre, ou même survivre après des années de maltraitances et de violence ? Anaëlle devra l’apprendre au côté de Christian, lui aussi abîmé par la vie.

 

avis

 

Wahou !!! Un grand merci à Stéphanie pour ce sp. Un coup de cœur pour Anaëlle et Christian, et un coup au cœur pour tout ce qu’ils ont subis.

Après des années de maltraitance et de violence, Anaëlle va être placée dans une sorte d’institut. Là, elle va faire la connaissance de Christian, le seul qui va la comprendre. Petit à petit, on se rend compte que les fous ne sont pas toujours ceux que l’on croit.

Stéphanie a réussi à nous parler d’amour dans ce livre où la perversion des adultes engendre la folie chez les enfants. Même s’il est très dur à lire, j’ai adoré ce livre. D’abord parce qu’on entend trop souvent à la télé ou aux infos l’histoire d’enfants maltraités. Par contre, on ne voit que rarement ce qu’ils deviennent plus tard, ou alors seulement lorsqu’ils reproduisent ce qu’ils ont vécus, là, on parle le leur enfance.

Là, on voit Anaëlle, perdue entre son amour pour Christian, son envie de vengeance et la réalité.

Comment des enfants en sont arrivés là ? Au départ, rien de les prédestinaient à toute cette violence, entre victime et coupable, entre bien et mal, seul leur amour va les faire avancer.

J’ai été écoeurée par la perversité des adultes, je me suis demandé pourquoi, pourquoi s’en prendre à des enfants, ou même des ados comment peut-on être de tels monstres, et comment peuvent-ils être aussi pervers, parce que, même si c’est un livre, trop souvent la réalité rejoint la fiction.

Alors bien sûr, Anaëlle et Christian sont coupables coupables d’être victimes, coupable de vengeance, mais comment auraient-ils pu faire autrement ?

L’écriture à la 1ère personne nous montre encore plus ce que ressent Anaëlle le calvaire qu’elle a vécut, sa rencontre avec Christian, ses sentiments envers lui et toute sa détresse. Et que devrais-je dire de la fin ? J’ai été scotchée, mais je n’en dirai pas plus

Alors pour toutes celles et ceux qui aiment les livres très sombres et qui ont le cœur bien accroché, je ne peu que vous le conseiller.

Petit plus : Stéphanie, tu as réussi à me faire pleurer, et même à me faire faire un cauchemar (ce qui ne m’étais jamais arrivé avec un livre). Alors continue à nous montrer jusqu’où ira ton imagination, parce que j’adore ton écriture !

 

lienamazon

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s