Cherry Blossom de Isla A. et Milyi Kind

Auteur : Isla A. et Milyi Kind

Date de parution : 15 Janvier 2020

Edition : Butterfly Éditions

Prix : 4.99 € en  ebook 

Nombre de pages : 358 pages

Qui se frotte à Ael Rowley se piquera méchamment. Tout Manhattan le sait. Bardée d’épines acérées, cette New Yorkaise a ce que l’on appelle le sang chaud. Impulsive, insolente, irresponsable, le tout saupoudré d’une bonne dose de « garce attitude », voilà comment tous la décrivent.

Sauf que. Sauf que derrière cette façade se dissimule également un caractère entier et épris de justice. Aussi lorsqu’au détour d’une ruelle, elle assiste à l’agression d’un inconnu, elle n’hésite pas une seule seconde. À risquer sa vie. Sauf que. Sauf que Lui. Psycho. Sombre. Froid. Violent. En un mot… létal. Et quand la lame de ce dernier balafre sa chair tendre, un lien indéfectible se crée entre eux. Indéfectible, mais aussi destructeur, qui les entraînera dans une danse flirtant au plus près de la Mort.

Entre la mystérieuse identité de Psycho et les dangers qui rôdent dans les ombres, prêts à fondre sur eux, Ael se trouvera projetée dans un jeu dont elle ignore les règles… règles dont elle se moque éperdument, par ailleurs. Se repousser ou se briser l’un contre l’autre. Qu’importe. Le destin semble déjà avoir décidé pour eux…

« Parce que la blesser, elle, c’est me torturer moi. Je ne veux pas la sauver de ses ténèbres, je veux l’aspirer dans les miennes. L’entraîner dans ma chute. Plus de loyauté. Plus d’honneur. Que de la cendre. Les nôtres. »

Tout d’abord je tiens à remercier Butterfly Editions ainsi que les auteurs pour leur confiance.

La couverture japonisante est juste magnifique. Le cerisier représente bien l’ambivalence de nos personnages aussi.

Pour le style de ce livre, nous somme sur une romance fantastique sombre. La plume de ces auteurs est toujours fluide et addictive. Vous connaissez maintenant ma tendance « kinder » je ne m’en cache pas lol.  Dans « Quand les étoiles se rencontrent pour Noël », elles nous avaient offert un extrait mais depuis ma lecture bah …. Bref ça m’a un peu perturbé, sur les premiers chapitres. Une impression de « déjà-vu » mais vite passer.

On plonge dans les traditions, la culture des mythes et légendes japonaise dés le prologue. D’ailleurs celui-ci est à la 3éme personne mais le reste du livre est à la 1er avec une alternance entre nos deux personnages principaux. Parlons justement d’eux, Nous avons Ael, une jeune femme avec un taux de préservation au niveau zéro, une langue bien pendue et des mœurs très légère (soyons honnête elle utilise ses charmes pour obtenir ce qu’elle veut). Psycho (surnom donné par Ael) est un « homme » très sombre, violent et destructeur. Dans la plupart des livres, on a généralement un personnage borderline et un plus politiquement correct sauf ici. Le surnom de psycho serait valable pour nos deux héros.

J’ai ri de leurs joutes verbales, frissonné à certains moments, eu envie de hurler à d’autre bref je suis passée par malstrom d’émotion diverses et variée. Le combat, la force et la dualité de psycho m’ont touché. La force, le caractère de Ael et ses épreuves m’ont séduite. Psycho et son petit insecte m’ont donc transporté dans un autre univers. Leur histoire d’amour impossible avec une Ael tenace et pleine de fougue et avec un Psycho tout en control et en maitrise.

Elle va le traquée et le faire sortir de sa réserve. Il va devoir composer avec la fougue d’ael et accepter de perdre ce control qu’il a mis très longtemps à obtenir mais surtout dans lequel il vit (ou survit) depuis encore plus de temps. Un lien les unit et cela va être plus compliqué de se battre contre que de céder.

Qui est Psycho ? Quel est son nom ? Que cache-t-il ?

Ael est elle aussi superficielle qu’elle veut le montrer ou cache-t-elle aussi des secrets?

Leur amour est-il réellement impossible ?

Je n’ai qu’une hâte avoir le tome 2 entre mes mains pour avoir encore plus de réponse !

Je vous recommande ce recommande ce roman qui sort des codes mais je n’en attendais pas moins de ces deux plumes que j’aime beaucoup même si je leur ai dis qu’elles étaient maléfiques (je confirme d’ailleurs).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s