THE GASH de Emily Jurius

Auteur : Emily Jurius

Date de parution : 6 mars 2020

Edition : auto-édition

Prix :  3.99 € en ebook  16€ en broché

Nombre de pages : 330 pages

CÉLESTE

C’est quand même fou cette capacité qu’ont les gens à avoir un avis sur une situation qu’ils n’ont jamais éprouvé. Et moi je suis clairement en train d’en faire les frais. Entre des amis qui se permettent de juger ma vie et un agent qui m’envoie filer un coup de main à une rock star à l’autre bout de la France, merci du cadeau. Et comme je ne suis pas assez impressionnée de me retrouver toute seule ici, voici que mon colocataire de salle de bains s’avère être un véritable démon. Mais alors le genre bien gratiné +++, un véritable boulet qui vit au crochet de sa sœur et qui visiblement ne peut pas m’encadrer.

Non vraiment je sens que cet été sera des plus déroutant.

BÉRYL

Comme si ma vie n’était pas suffisamment compliquée avec cette blessure et la désertion de mon propre appart, il a fallu que ma perfide de frangine me colle dans les pattes une petite peste de Madame Jesaistout. Putain mais elle, je jure qu’elle va regretter de venir fourrer ses sels de bains sous mon nez !

Tout d’abord, je tiens à remercier Emily Jurius pour ce SP et sa confiance.

Ce roman est écrit à la première personne et nous avons le point de vue des deux personnages principaux.

Celeste est une femme meurtrie. Elle a vécu le pire, la perte de son mari dans un accident qui a aussi failli couter la vie à son fils. Ses enfants ont perdu leur innocence et ensemble ils tentent de se reconstruire. C’est une femme forte, admirable et pleine de compassion. Celeste rencontre Béryl, lors d’un déplacement professionnel, le premier depuis le drame. C’est un homme blessé et diminué, à la suite d’un grave accident de moto. Dans le miroir, il ne reconnait plus son corps et il déverse sa colère sur sa famille mais aussi sur sa nouvelle voisine de chambre. Il faut avouer que niveau amabilité et sociabilité on fait mieux que Béryl (sans se forcer).

Celeste : Peut-elle aimer à nouveau ?

Béryl : Un être aussi blessé physiquement et émotionnellement, peut-il encore éprouvé le moindre sentiment ?

Les personnages principaux sont complexes et attachants. Les personnages secondaires sont très bien construit et également touchant. On sent un message fort de soutient familiale mais aussi de courage et d’espoir.

J’ai passé un excellent moment avec cette histoire. Une héroïne forte, des caractères bien trempés et des joutes verbales qui m’ont fait rire. Je ne peux que vous conseiller cette lecture dont les thèmes sont pour moi : l’amour, la reconstruction, le syndrome du survivant et la famille.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s