La Prophétie des Sept, de Christelle Da Cruz

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est caracterisques.jpg

Auteur : Christelle Da Cruz

Edition : Plumes du Web

Prix : 4.99 € en ebook , 18€90 en broché

Nombre de pages : 396 pages

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resumef.jpg

Depuis la mort de sa mère, survenue il y a près de 6 ans, Hazel s’est exilée à Londres avec sa tante, au cœur même des Ténèbres qui engloutissent peu à peu l’Europe. Sans nouvelles de son grand-père qui réside dans le Sud-Ouest de la France, Hazel décide de retourner sur ses terres d’origine pour résoudre ce mystère. Sa rencontre avec Stellan, un vampire mandaté auprès d’elle par l’Union, la plus haute autorité en matière de créatures et d’êtres magiques, va quelque peu bouleverser ses plans. Elle apprend que son aïeul a été kidnappé malgré la protection vampirique dont il bénéficiait et qu’elle est reliée à une étrange prophétie. Désigné pour l’aider et assurer sa protection, Stellan, qui ne la laisse pas indifférente, se joint à elle dans sa quête. Mais si Hazel est inquiète pour la vie de son grand-père, c’est en réalité le sort de l’humanité tout entière qui est entre leurs mains.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est avis.jpg

Je connais l’écriture de Christelle Da Cruz à travers des dystopies et des romances contemporaines, mais jamais encore en urban fantasy à la sauce bit-lit (qui est par ailleurs un genre que je ne lis pas trop, mais que j’apprécie en film ou séries).

Que dire ? Dès les premières lignes, on est plongés dans une ambiance sombre, prenante. L’atmosphère qui se dégage du récit m’a immédiatement mise dans le bain… bravo ! L’environnement, la multiplicité de créatures, créent un climat tendu, dangereux, complexe dans lequel il ne ferait pas bon évoluer !

L’héroïne, Hazel, est très jeune, pourtant on sent qu’elle a du caractère, du répondant, elle a l’impulsivité de sa jeunesse et une certaine maturité liée à son histoire, son contexte de vie. A travers elle et d’autres personnages du roman ( Amélia, Mary ou Fiona), j’ai retrouvé un thème qui est cher à l’autrice : des personnages féminins forts et déterminés. Un point que j’apprécie particulièrement !

Stellan, lui est un vampire chargé de protéger Hazel. L’âge, l’expérience, le caractère… tout les sépare mais pourtant leur duo fait des étincelles. J’ai beaucoup aimé ce personnage complexe au passé trouble et aux motivations mystérieuses.

L’histoire est bien menée, emplie de mystères et de rebondissements. L’autrice sait ménager le suspense et les retournements, ne nous épargnant pas au passage de quelques détails glauques ou sanguinolents qui contribuent à asseoir l’atmosphère du livre. Une quête comme je les aime qui emmènera nos héros à se surpasser, à tout remettre en question aussi. Résisteront-ils aux épreuves qui les attendent ? Quelles en seront les conséquences ? C’est palpitant, sans temps mort. C’est fort et original !

Christelle Da Cruz a une fois de plus su me convaincre !

#Elise

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est lienamazon.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s