A nos démons intimes T1 de J.M. Darhower.

caracterisques

Titre : A nos démons intimes, Tome 1

Auteur : J.M. Darhower

Editions : Greay Eagle Publications

Prix : 4.99 € numérique – 15.99 € broché

Nombre de pages : 410

resumeF

Ignazio Vitale n’est pas un homme bon.

Je le soupçonne dès notre première rencontre, je sens le danger qui entoure cet homme. Il a une façon d’exiger l’attention, de prendre le contrôle, de savoir ce que je pense avant même que je le sache.

C’est à la fois inquiétant et attirant. C’est sombre et redoutable. C’est tout ce que j’ai toujours voulu, et pourtant la dernière chose dont j’ai besoin. Une obsession.

Il ne lui faut pas longtemps pour m’attirer dans sa toile, me charmer jusque dans son lit et me prendre au piège de sa vie, une vie dont j’ignore tout avant qu’il soit trop tard. Il a des secrets, des secrets que je ne peux percer et qui m’empêchent de partir, même si je le supplie de me laisser m’en aller. Je l’aperçois parfois dans ses yeux, cette noirceur terrifiante et fascinante à la fois. C’est un monstre dans un emballage somptueux, et ce que je découvre en le démasquant change absolument tout.

J’ai envie de le haïr.

Parfois même, j’y parviens.

Et pourtant, ça ne m’empêche pas de l’aimer.

avis

Il est parfois difficile de trouver les mots justes pour expliquer son ressenti, surtout pour une histoire qui vous a embarqué tellement loin que vous avez l’impression de vivre ailleurs, d’être dans un autre monde. Et c’est le cas avec ce roman. Je ne sais plus si je vis toujours, où je suis. Je me sens dépassée, perdue. Mais surtout, alors que je viens de terminer cette lecture, je ressens un manque atroce, comme si mon corps n’était plus qu’une coquille vide. Faut dire que dès les premiers mots du prologue, la plume de l’auteur m’a embarqué dans son univers sombre. Malgré la noirceur de cette dark romance, nous trouvons au cours de notre lecture des phrases des plus grands philosophes qui donnent de quoi réfléchir. L’écriture est fluide et très agréable à lire. Le récit est écrit que d’un seul point de vue, celui de Karissa.

D’ailleurs, parlons un peu des personnages…

Karissa est une jeune femme, encore étudiante. Elle n’a jamais connu le bonheur d’un lieu de vie fixe durant toute son enfance. Elle espère bien se poser définitivement pour ses études mais aussi son avenir.

Ignazio, alias Naz, est plus âgé que Karissa de quelques années. Il a une prestance telle que le respect et la crainte se ressent quand on croise son chemin. Mais finalement est ce que quelqu’un arrive suffisamment à le côtoyer pour le connaître vraiment, pour savoir qui il est au plus profond de son âme ? Bon j’avoue, au même titre que Karissa, il m’a totalement envoûté et charmé malgré son tempérament autoritaire et sa puissance. 

En tout cas, tout ce que je sais c’est que j’ai littéralement dévoré cette dark romance avec énormément de peine pour poser ma lecture, voulant en découvrir plus, savoir si les idées que j’avais sur cette histoire sont correctes, voulant une dose supplémentaire. Tous les ingrédients y sont pour moi pour rentrer dans ce genre littéraire de la dark romance. Et je peux vous dire que je ne vais pas attendre 3h avant de sauter sur le Service de presse du 2e tome pour continuer mon aventure aux côtés de Karissa et Naz. #Ysa 

extrait

Aimer signifie voir la beauté dans ce qui est laid, la lumière dans l’obscurité, et accepter que dans le noir, alors que je ne peux pas distinguer ce qu’il y a devant moi, il y ait quelque chose pour me montrer le chemin. Aimer signifie être bouleversé, s’en remettre à quelqu’un d’autre, lui faire confiance… lui faire confiance pour vous toucher, vous aiguiller, vous diriger, mais jamais, jamais pour briser ce que vous leur avez donné.

Et je l’aime. Putain, je l’aime.

lienamazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s