Borderline melody, Tome 2 : May de Ena-L

Auteur : Ena-L

Date de parution : 7 mai 2020

Edition : auto-édition

Prix : 3.99 € en ebook  17.50 € en broché

Nombre de pages : 298 pages

Le groupe de rock, Blind Melody cartonne désormais partout dans le monde. Un succès régulièrement entaché par les scandales de sexe, drogue, alcool, violence… Les membres du groupe sont hors de contrôle, et en particulier May Harrington, la chanteuse et guitariste.

À l’aube de la tournée internationale la plus importante de leur carrière, le patron de la maison de disque décide de confier le groupe à son gendre, Devlin Young. Parachuté manager contre son gré, Devlin sait qu’il joue son avenir sur ces six mois de tournée, à suivre des musiciens incontrôlables et insupportables. Et comme si la tâche n’était pas suffisamment ardue, il se trouve que Devlin n’en est pas à sa première rencontre avec May.
Un morceau de passé commun qu’il aurait souhaité enterrer à tout jamais.

Tout d’abord un grand Merci à Ena-l pour sa confiance renouvelée.

Je me suis replongée dans l’univers rock et déjanté des Borderline Melody avec plaisirs. J’avais hâte de les retrouver et de connaitre l’histoire de May. Il faut dire que la fin du tome 1 m’a mis l’eau à la bouche.

La romance est écrite à la première personne avec une alternance de point de vue. Un des points originaux de cette histoire est le retour régulier sur le passé des deux personnages principaux.

Nous retrouvons le groupe cinq ans après la fin du tome 1 avec May que je me représente un peu comme une Harley Quinn rockeuse. Je ne sais pas pourquoi mais c’est l’image que j’ai en tête depuis le début de cette duologie. Elle est borderline dans tous ses actes mais cela cache une souffrance qu’on entrevoie dans l’histoire précédente même si on en ignore les causes. Ena-l nous les livre au fur et à mesure. On ressent sa douleur, sa peine, sa violence, sa colère bref May surchauffe et nous aussi. Tout ça, elle le met dans sa musique et transmet à son public (son échappatoire) ses sentiments.

Devlin que l’on aperçoit aussi dans le tome 1, mais siiii le footballeur qui provoque une crise de jalousie de Camden. On devine vite qu’il s’est passé quelque chose entre May et lui au lycée. Aujourd’hui, il est marié avec Diana (oui oui la rouquine coincé et hautaine) et travaille pour son beau-père alias « cul serré » (oups c’est pas moi c’est Ena-l ouaip je balance). Devlin se retrouve donc parachuter « Manager » des Blind Melody (Bon courage mon gars !!)

Comment va se passer les retrouvailles entre eux ?

Les blessures de May vont-elles enfin s’apaisées ?

Aura-t-elle le droit à son happy end ?

L’histoire de May et Devlin m’a de nouveau transporté dans l’univers déjanté Blind et que vous dire NON je n’ai pas aimé j’ai adoré. Mon niveau émotion était borderline autant certains passages m’ont fait rire, pesté de frustration ou de colère mais aussi versé ma petite larme. C’est dur, c’est beau mais c’est bon…  Il y a tellement de révélation dans ce tome que j’ai peur de vous en dire trop mais on en prend pleins la tête et le cœur.

Aux vues des thèmes et des scènes explicites ou / et borderline, c’est à réservé pour un public adulte.

Vous l’aurez compris, je ne peux que vous conseiller cette duologie que je classe dans ma catégorie « pépite » car c’est beaucoup plus qu’un coup de cœur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s