tu ne tueras pas

Auteur : Amy N. Lewis

Nombre de pages : 327

Maison d’édition : Auto édition

Date de publication : 15 juillet 2020

Prix : 4,99 en ebook et 15,99 en broché

Après avoir fait 2 ans de prison, Ezékiel va tenter de se construire un avenir, tout en oubliant son passé. Mais les valeurs qu’on nous a inculquées durant toute notre enfance et adolescence ne s’oublient pas facilement.

Ce livre est un énorme coup de coeur pour moi, mais aussi un coup au coeur.

Je suis très vite entrée dans l’histoire et je ne l’ai pas lâchée jusqu’à la fin. Il faut dire qu’Ezékiel est un personnage qu’on n’a pas envie de laisser comme ça? Il n’a pas de tatouage, ce n’est pas un bad boy, il ne sait pas comment se comporter face à une fille, et on veut l’aider, on veut lui montrer la vraie vie, pas celle qu’on a voulu lui faire vivre. Pour cela, il va être aidé par Luis, son agent de probation, qui va lui donner une deuxième chance, mais pas que. Audrey et Jameson, les amis qui vont le secouer un peu, mais pas que. Et puis, il y a Vanille, sa patronne, mais pas que, qui va l’aider à trouver une raison de vivre, et une bonne.

C’est le premier livre que je lis d’Amy, et c’est une magnifique découverte. Elle nous décrit très bien toute la tendresse qu’elle a pour ses personnages, en leur ajoutant des touches d’humour qui nous font passer du rire aux larmes. Elle a su me montrer aussi combien il est difficile d’effacer tout ce qu’on nous a enseigné dans notre enfance, à quel point lorsqu’on est petit, on peut être influençable.

Ezékiel a des croyances encrées en lui, et ses amis ne seront pas de trop pour lui faire oublier tous ses principes. Le couple Ezekiel – Vanille est trop touchant : Vanille étant une jeune fille émouvante, elle aussi, avec ses propres soucis.

Ha ! j’oubliais l’invité surprise d’Ezékiel : Elvis ! aussi bavard que les autres personnages, qui apporte une note très colorée à la vie de son nouveau propriétaire.

Voilà, il ne me reste plus qu’à découvrir d’autres livres d’Amy !

Petit plus : Je suis une très grande fan d’Elvis, et je me suis amusée à imaginer un perroquet chantant Jailhouse rock ! et du coup, c’est moi qui l’avait en tête. Merci Amy !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s