Cherry Publishing, Contemporain, Littérature sentimentale

Pas sans elle d’Anne Cantore

Titre : Pas sans elle

Auteur : Anne Cantore

Edition : Cherry Publishing

Nombre de pages : 280 pages

Prix : 2.99 € numérique – 16.99 € broché

24 décembre, une explosion dans le métro parisien fait voler la vie de Greg en éclats. Charlie, son petit frère, fait partie des victimes, et Cassandra, la petite amie de ce dernier, est grièvement blessée. Brisés chacun à leur façon, Greg et Cassie s’épaulent pendant les années qui suivent pour tenter de surmonter ce drame qui a fracassé leur existence. Jusqu’à prendre conscience qu’ils sont devenus bien plus qu’un simple soutien l’un pour l’autre.
Mais comment les sentiments peuvent-ils s’épanouir alors qu’un fantôme flotte toujours entre eux ? D’autant plus que Greg cache à celle qu’il aime plus que tout maintenant, un lourd secret. Un mensonge qui le ronge depuis cette fameuse nuit où tout a basculé…

WOUAHHHH !!! ….

J’ai juste besoin d’un petit instant pour reprendre mes esprits et effacer cette dernière larme qui perle au coin des yeux, avant de vous dévoiler mon avis sur cette lecture personnelle.

Alors, par où commencer ? Par ce qui me vient à l’esprit en premier est que j’ai débuté cette lecture avec des larmes et je l’achève de la même façon.

Mais cette histoire n’est pas tristesse et mélancolie. Non, elle est simplement un très bel exemple que l’amour, le vrai, le grand, est bien plus fort que l’on pourrait le penser. Cassandra et Grégoire vont le découvrir au fil du temps ( et nous au fil des pages). Leur vie s’est brisée le même jour, à cause du même événement, en ayant perdu la même personne. Cassandra a guère de souvenir de ce qu’il s’est passé et Grégoire lui culpabilise. Mais ils ont réussi à avancer malgré tout, en se soutenant l’un à l’autre.

Leur relation sera basée sur l’amitié. Mais l’évolution de celle-ci n’aura rien de simple. Parce qu’un amour entre eux deux est-il vraiment possible ? Des obstacles, ils font en rencontrer, et plus d’un… Alors arriveront ils à tous les surmonter ? Pourront-ils réussir à vivre heureux avec ce tragique souvenir ?

Maintenant je vais vous dire un petit mot sur la plume d’Anne Cantore. Quoi que ce n’est pas forcément simple de la décrire. Elle est fluide, de qualité et parfaite. L’histoire est construite sur une suite « logique » d’événements que la vie au quotidien peut apporter à n’importe qui. Les mots pour exprimer les différents sentiments sont adéquats car on se laisse emporter par ce que ressent les personnages.

Les pages ont défilé bien plus vite que je ne l’aurai imaginé. Mais la soif de connaitre la suite de l’histoire de « Cassie » et « Greg » à été plus forte que tout le reste et du raisonnable.

Alors si vous cherchez une belle histoire où quelques larmes seront au rendez-vous, ainsi qu’un soupçon de « chaleur », des sourires et de la sincérité entre les personnages, je vous conseille vivement de découvrir « Pas Sans Elle ». #Ysa

 » _ A 24 ans, elle a été capable de voir plus loin que toi, Grégoire. Elle a raison. Malgré tout ce que tu crois, tu es encore en deuil de ton frère. Tu n’as jamais tourné la page de cette soirée que tu portes comme ta croix ! Ecoute, fiston, je ne minimise absolument pas ta peine, mais si je sais quelque chose du deuil, c’est que le temps permet d’accepter l’inacceptable. Parce qu’il dilue les sentiments, les souvenirs et la douleur. Sauf que tu ne te laisses pas cette chance. Et Cassandra l’a senti. A tel point que je me demande si elle n’en a pas culpabilisé en pensant qu’elle était pour toi un rappel permanent de ton frère disparu. Qui tente-t-elle réellement de protéger : elle ou toi ? Parce que, sois honnête, que se passera-t-il quand elle voudra à nouveau vivre ? Pas survivre, comme tu le fais, toi, mais bel et bien bouffer la vie à pleines dents. Sortir, avoir un comportement dangereux, se jeter à la tête du premier venu et l’aimer sans réfléchir ? Comment accepteras-tu cela ? »

 » _ Tu sais, fils, l’amour, ça existe. Ca peut paraître comique que ce soit moi qui te dise ça, mais… je l’ai assez vu chez les autres pour comprendre que ce que j’avais chez moi n’y ressemblait pas. Et quand on a la chance de connaître ça, on ne doit jamais laisser la vie, ses peurs ou ses principes nous empêcher de le vivre pleinement. Tu m’entends ? Rien. Ni personne. Tu me comprends ? »

https://www.amazon.fr/Pas-sans-elle-Anne-Cantore-ebook/dp/B08TB32FC7/ref=sr_1_3?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=pas+sans+elle&qid=1611600421&sr=8-3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s