Recherche colocataire désespérément de Micaela Smeltzer

Auteur : Micaela Smeltzer

Date de parution : 26 novembre 2020

Edition : Juno Publishing  

Prix : 5,49 € en ebook 18 € en broché

Nombre de pages : 299 pages

Prérequis :

1. Ne fume pas. C’est dégeu.

2. Ne sois pas un connard. Je n’ai pas le temps de gérer tes sautes d’humeur.

3. Nettoie derrière toi. C’est vraiment si difficile que ça de mettre ses fringues sales dans le panier à linge ?

Si tu remplis ces conditions, appelle-moi.

Cordialement,

Recherche désespérément colocataire.

Lorsque je mets l’annonce dans le journal de l’université, je ne m’attends certainement pas à ce que la star de l’équipe de football y réponde. De ce que je sais, Abel Russo est un homme à femmes et un crétin fini. Malheureusement, il est la seule chose à pouvoir m’éviter d’être mise à la porte par mon propriétaire et son ennuyeux air guilleret.

Cela devrait être relativement simple – il n’y a aucune chance pour que nous développions des sentiments l’un pour l’autre. Mais il commence à attarder son regard sur moi, et il se pourrait bien que je lui rende ses œillades.

Tout ce que je voulais c’était un coloc, mais je suis sur le point d’obtenir bien plus que ce qui était prévu dans l’accord initial.

Tout d’abord, je tiens à remercier Juno Publishing ainsi que l’auteur pour ce SP et leur confiance.

Le roman est écrit à la première personne et avec une alternance de point de vue. La plume est fluide, fraîche et drôle.

J’ai dévoré ce livre ! Pour une fois l’héroïne sort des codes de beauté de nos romances.

Lou est une jeune femme ronde qui s’assume totalement. Elle paraît timide au premier abord mais elle a un coté déjanté et frais. Abel est le genre de mec beau, sexy et qui plait aux filles. En apparence tout les sépare sauf cet appartement qu’ils se retrouvent à partager. Ils sont super attachant et leur évolution se fait tout en douceur.

Les joutes verbales et l’humour entre eux m’ont conquise. Un peu comme une comédie romantique qu’on regarde sans fin, je n’ai pas lâché ma lisseuse avant le dernier mot. Évidemment il y a toujours un personnage qu’on déteste mais là j’ai grincé fortement des dents devant celui-là. Généralement, je m’épanche plus sur les personnages masculins mais là non car le couple est génial.

Une auteure que je vais suivre car j’ai passé un excellent moment de lecture même si mon mari me jetait des regards bizarre. Apparemment c’est pas normal d’éclater de rire en lisant pfff. La normalité c’est surfait (mdr)

Une lecture rafraîchissante que je vous conseille pour vous évader du quotidien. Venez rejoindre la #teamkrema, car vous penserez à eux chaque fois que vous verrez ce petit bonbon. #teamfraise ou #teamcitron mais non je ne délire pas, c’est d’une importance capitale (surtout pour Lou)!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s