Unité d’Elite (Tome 2) de Loraline Bradern

Titre : Unité d’Elite – Tome 2

Auteur : Loraline Bradern

Editions : BMR

Date de sortie : 25/05/2018

Nombre de pages : 598 pages

Prix : 9.99 € numérique – 18.00 € broché

Alyssandra, alias Jessi, est de retour en enfer.
Prisonnière d’un cartel colombien.
 
Sauf que, cette fois, son équipe s’organise pour la sauver.
Avec à sa tête, Woody, bien déterminé à faire la lumière sur leur histoire commune.
Lui qui pensait Jessi morte depuis des années, le voilà confronté à une toute nouvelle réalité  : elle est en vie, fait partie du Black Squadron et reste hantée par leur passé.
 
Entre séduction et quête de vérité, la relation de Woody et Jessi promet d’être aussi enflammée… que périlleuse  !
Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…

Je remercie sincèrement Loraline Bradern pour la confiance avec ce Service de Presse. Je la remercie également pour les échanges sympathiques que nous avons eu au cours de ma lecture de ce second volet.

J’ai pris, comme dans le premier tome, énormément de plaisir pour découvrir la suite de cette histoire. J’ai également pu apprécier encore plus la plume de l’auteur et m’habituant, au fil des mots et des pages qui défilaient, des termes techniques mais surtout la lecture d’un roman écrit à la 3e personne.

Parce que ceux qui suivent mes avis depuis longtemps maintenant, savent que je ne suis pas friande mais plutôt réticente à un roman écrit à la 3e personne. Et la plume de Loraline Bradern me prouve par A+B que je peux royalement me tromper sur ce genre d’aprioris.

Etant restée sur ma faim au terme de la lecture du premier tome, je n’ai pas pu résister très longtemps avant de me plonger dans l’aventure pour retrouver les membres de la DEVGRU. Et j’étais loin de m’imaginer tous les nouveaux rebondissements qui attendaient nos personnages pour cette suite.

J’ai été, une fois de plus, transportée dans le roman, visualisant en cours de lecture les différents scènes que je lisais. J’ai donc pu sourire avec certains passages (surtout le chapitre 58 !! la pauvre lol ). Mais j’avoue que j’ai plus souvent retenu mon souffle avec des situations extrêmes ou des doutes sur la suite des événements.

Les personnages évoluent dans une suite logique du premier tome, suivant les différents événements auxquels ils sont confrontés. Les sympathiques le restent, les antipathiques … le restent également. En tout cas on s’attache énormément à eux. Et j’ai eu un petit pincement au cœur de devoir les abandonner en ayant lu le mot « fin » de ce deuxième tome.

Vous l’aurez compris, Unité d’Elite a été pour moi une merveilleuse découverte, autant pour l’histoire, que la connaissance du monde militaire, mais aussi pour faire taire ma réticence sur les romans écrits à la 3e personne. Parce que oui, grâce à Loraline Bradern je me sens prête à renouveler cette expérience.

Alors si vous ne l’avez jamais lu, vraiment et sincèrement, prenez le temps de découvrir cette histoire composée de deux tomes avec lesquels vous ne vous ne vous ennuierez jamais ! #Ysa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s