Auto-Edition, Développement personnel, divorce, humour, maladie, psychologie

Et je suis devenue le vent

Auteur : Jeanne Yliss

Nombre de pages : 296

Maison d’édition : Auto-édition

Date de publication : 12 janvier 2022

Prix : 2,99 en ebook, 17,94 en broché, 23,21 en relié

Tout commence par un divorce. Nicolas a décidé de se séparer de sa femme, Marlène, pour refaire sa vie avec la meilleure amie de celle-ci. Comment va-t-elle appréhender la suite de sa vie après un tel choc ?

Je vais déjà remercier Jeanne pour ce SP et sa confiance. Ce livre est un coup de coeur tout en tendresse et en émotions.

Comment survivre seule après 19 ans passées avec son mari, de plus lorsque vous l’aimez encore ?

J’ai suivi le parcours de Marlène qui va devoir passer de nombreux caps pour s’en sortir. Beaucoup de femmes se retrouveront dans son cas. Elle va devoir se lancer dans une reconstruction d’elle même et de sa vie, va de nouveau vouloir chercher le bonheur et fera tout pour le trouver.

D’illusions en désillusions, elle apprendra à se connaître, et à retrouver l’amour de soi qu’elle avait perdu.

Dans cette quête, elle sera entourée de sa soeur, de son ancienne amie retrouvée, mais aussi et surtout, elle aura toujours sa grand-mère avec elle. Même si celle-ci ne la reconnait pas toujours, ses visites dans l’institut où elle vit désormais lui font toujours du bien, puisqu’elle la comprenait mieux que personne, et surtout mieux que sa mère. Sa mère, parlons-en ! Aime-t-elle vraiment ses filles ? Que cache-t-elle pour n’avoir besoin de personne dans sa vie ? De secrets de famille en non-dits, Marlène ira jusqu’au bout pour régler ses comptes avec ses proches, pour arriver à cette reconquête avec elle-même, pour accéder à ce bonheur qu’elle mérite et « oser rêver », comme elle le dit.

J’ai admiré la persévérence de Marlène, sa façon de ne rien lâcher, même si par moment, trop c’est trop pour elle.

Juste un mot aussi sur la couverture. Elle représente magnifiquement l’histoire de Marlène. J’ai compris les barbelés, les oiseaux et le vent, mais surtout le soleil à l’horizon.

Petit plus : Jeanne, tu m’as une nouvelle fois embarquée dans ton univers. L’histoire de Marlène m’a énormément touchée. Cette tranche de vie qui peut arriver à n’importe qui mais qui est aussi une bouffée d’espoir et d’optimisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s